Subscribed unsubscribe Subscribe Subscribe

Ugokanaimonowa Nohto Pasocom (1) : What doesn't power up is a notebook computer (1)

Réécriture de la puce BIOS

L'ordinateur portable (Toshiba Dynabook CX / 45E effectué dans l'année 2008), qui je l'ai acheté à un certain magasin de PC utilisé dans Akihabara (une de mes boutiques préférées, et j'ai été en mesure d'apporter d'autres PC achetés dans le magasin à un état utilisable relativement facilement) sans système d'exploitation à un prix très bas progressivement devenu instable, et finalement refusé de montrer des signes tangibles. Il est apparu que cette difficulté a été entraîné par un problème matériel ou d'un BIOS corrompu, après une série de contrôles effectués conformément aux directives trouvé sur le site de Toshiba.

Pour renouveler le BIOS, il est en général d'exécuter une séquence de renouvellement, y compris un nouveau BIOS stockées dans une disquette ou similaire. Cependant, aucune mesure ne peut être prise lorsque le matériel ne démarre pas.

En raison de l'hésitation à une procédure minutes de réparation, je laissai le PC portable pour garder son état impraticable pendant environ six mois. Mais bien sûr, un tel état impraticable me dérangeait, et un jour je décide de démonter le boîtier du PC pour vérifier visuellement la carte mère.

Rewriting of the BIOS Chip
The notebook computer (Toshiba Dynabook CX/45E made in the year 2008) which I bought at a certain used PC shop in Akihabara (one of my favorite shops, and I was able to bring other PCs  bought from the shop to a usable state relatively easily)  without any operating system at a very low price gradually became unstable, and finally refused to show any tangible signs.  It appeared that such a difficulty was resulted by a hardware problem or a corrupted BIOS, after a series of checks made in accordance with the guidance found at the Toshiba's site.

To renew the BIOS, it is general to execute a renewal sequence including a new BIOS stored in a diskette or the like.  However, no measure can be taken when the hardware does not start up.

Because of the hesitation to a minute repairing procedure, I allowed the notebook PC to keep its unworkable state for about six months. But of course such a unworking state bothered me,  and one day I decided to disassemble the housing of the PC to visually check the mother board.

 

f:id:Naimonowa:20160901210048j:plain

La photo montre un côté de la carte mère inverse de son côté supérieur tourné vers l'unité de clavier. Il semblait que la puce du BIOS est disposé à quelque part sur ce côté. (Aux fins de précaution, une feuille alminum a été étendue sous la carte mère, une pulvérisation de brouillard d'eau a également été fait pour éviter une décharge électrostatique.)

Pour plus d'informations sur les détails du démontage, s'il vous plaît vérifier d'autres sites suitatable. Il serait souhaitable de maintenir divers secrews dans des groupes en fonction de leurs types, diamètres et longueurs et de mémoriser leurs numéros. De plus, les connecteurs doivent être débranchés dans les étapes appropriées et aussi dans une bonne direction.

 

The photo shows a side of the mother board reverse to its upper side facing the keyboard unit. It seemed that the BIOS chip is arranged at somewhere on this side. (For purposes of precaution, an alminum foil was spread under the mother board, a spray of water mist was also done to prevent an electrostatic discharge.)

For more information about the details of the disassembly, please check other suitatable sites.  It would be advisable to keep various secrews in groups according to their types, diameters, and lengths and to memorize their numbers.  Additionally the connectors should be disconnected in proper steps and also in a proper direction.    

 

f:id:Naimonowa:20160901211928j:plain

Je fis une estimation que la puce 8 broches marquée avec une peinture de couleur orange, monté à une partie de la carte mère (la photo ci-dessus) représenté dans sa vue agrandie (la photo ci-dessous) stocke le BIOS. Puis j'ai  confirmé sa justesse grâce à la vérification des spécifications du fabricant de puces en utilisant le numéro de modèle.

Je pensais plus à s'il y aurait toute possibilité de réécriture avec succès le BIOS stocké dans cette puce sans le retirer de la carte mère, en utilisant un clip spécialement conçu. Cependant, il semblait difficile après avoir examiné de plus amples informations sur l'Internet, et je pris ma décision de retirer la puce de la carte mère.

 

À suivre

 

I made an estimation that the 8-pin chip marked with an orange color paint  mounted at a portion of the mother board (the upper photo) shown in its enlarged view (the lower photo) stores the BIOS. Then I have confirmed its correctness through checking of the specifications from the chip maker using the model number.

I thought over as to if there would be any possibility of successfuly rewriting the BIOS stored in this chip without removing it from the mother board, using a purpose-built clip. However it seemed to be difficult after reviewing further information  on the internet, and I made up my mind to remove the chip from the mother board.

 

To be continued